Frederic Lenormand est votre romancier connu deja couronne quantite de tarifs pour ses polars historiques.

Pour le dernier roman, Seules ces dames sont eternelles , il s’est inspire de l’histoire belle de Jean Grappe, soldat deserteur qui s’est travesti en copine pour ne pas etre envoye en tranchees, ainsi, dont le quotidien a egalement ete adaptee a l’ecran avec Andre Techine recemment avec la soiree Nos annees folles .

Notre livre se marche au debut une grande guerre quand un policier, Ray Fevrier, decide de degoter un moyen Afin de echapper a la mobilisation et aux tranchees. Ray Fevrier n’aime gui?re Beyrouth, y en a peur surtout et sait que celle-la va etre longue et meurtriere. Son idee, il va la trouver aupres d’une prostituee. C’est celle-ci, Leonie, qui va le transformer en cousine, puisque ces dames ne sont jamais mobilisees sur le front. Etre une cherie, c’est bien plus l”™occasion de ne jamais etre poilu. Ray Fevrier devient alors “Loulou Chandeleur”, sans profession, sans revenu mais avec l’assurance d’eviter votre maudite passions athГ©es guerre.

Il va aussi repondre a l’annonce d’un cabinet de detectives qui recherche des collaborateurs Afin de remplacer ceux partis a Beyrouth. Dans l’agence Barnett, Loulou devient alors detective prive en bas de soie et chapeau a voilette. Cela se rend compte alors qu’il est aussi bon flic en tunique qu’en pantalon et surtout, qu’il est peut-etre meilleur homme qu’auparavant.

Avec une telle nouvelle casquette, Loulou va pouvoir reprendre une affaire que le policier qu’il etait n’avait nullement pu elucider ; celle d’une riche epouse de banquier qui s’inquiete Afin de son fils parti au front qui recoit des lettres de rancon en echange d’une vie de son fils.

Aux cotes de la patronne de l’agence de detectives, la charmante Miss Barnett, qui ne connait jamais le secret, Loulou enquete. Quand le maitre-chanteur commence a mettre son plan a execution et que des meurtres se multiplient, le duo plonge dans une succession de surprises et de pieges perilleux.

L’intrigue reste rigole, comprenant de multiples rebondissements qui nous embarquent jusqu’a Notre decouverte du coupable. Certes, on n’est jamais dans la veine des thrillers americains car ici, le polar a une dimension historique et sociologique, qui est toute autant interessante que l’intrigue Afin de qui aime l’Histoire.

Frederic Lenormand nous cause d’une epoque au travers du livre, celle de la Grande Guerre, des conditions de vie et des difficultes rencontrees par l’arriere. Mes livres sur les conditions de life dans les tranchees paraissent legion, ceux via l’arriere un tantinet moins nombreux. Frederic Lenormand nous parle aussi d’une condition, celle des jeunes filles, avant un emancipation. C’est dans la peau d’une femme que Ray va se rendre compte de leur situation, de l’attitude des hommes a un egard. C’est regarde, il attire les hommes et subit leur comportement. Il finira meme via prendre la defense des dames dans une usine. Il evoque aussi l’homosexualite, clandestine et interdite a l’epoque, vue sous nos traits d’une cousine.

Seules ces dames paraissent eternelles est pour finir votre livre truffe d’humour qui repose souvent dans des situations ou des dialogues, sur le duo forme avec Miss Barnett aussi.

Loulou a des vieux reflexes masculins qui font sourire, il continue pourquoi pas parfois de se retourner concernant des jolies filles dans la rue.

On imagine que le duo de detective reviendra bientot dans un autre polar de l’auteur que l’on aura un grand plaisir a retrouver tant Seules les femmes sont eternelles nous a donne du plaisir.

Certes on vous le aspire i  en avance votre fameux “Joyeux Noel” mais la semaine prochaine il va i?tre trop tard. Trop tard aussi pour les cadeaux sous le sapin, aussi voici notre derniere selection de l’annee ou limite ! Et evidemment le replay d’la Mare